Les assurances facultatives hiver 2017 / 2018

Ski assuré, ski rassuré...

Assurance pour la journée "Assur'Glisse" Assurance pour la saison "Assur'Glisse"
2,90 € par personne 41 € par personne

 

Assurance Pack famille forfait séjour 6 jours, base 4 personnes Assurance Famille saison "Assur'Glisse"
4 personnes
11,40 € par personne 123 € pour 4 personnes

 

Nous vous invitons à prendre connaissance du résumé des garanties des assurances (conditions d'application, sinistres et montants garantis, exclusions...).
Coordonnées de la société d'assurance : Gras Savoye Montagne, 3b, rue de l'Octant - BP 279 - 38433 Echirolles Cedex

Résumé des garanties de l'assurance journée hiver 2017 / 2018


Document PDFTéléchargez

Résumé des garanties de l'assurance saison hiver 2017 / 2018


Document PDFTéléchargez

Êtes-vous sûr d'être bien assuré ?

Renseignez-vous avant votre départ

Renseignez-vous avant votre départ sur les conditions de garanties et les caractéristiques de vos assurances personnelles (avance des frais de secours, plafond de garanties, ...).

Le 1er janvier de chaque année les garanties des assurances évoluent sans pour autant que le client en soit informé.

Renseignez-vous avant de partir !

Quelques numéros utiles

Assurances et mutuelles

Assistance VISA 1er : 0970 809 224 MAAF Fidélia Assistance 01 47 11 73 15 
Assistance VISA 1er INFINITE : 0970 80 92 27 GMF Fidélia assistance : 0800 00 12 13
MASTERCARD assistance 01 45 16 64 40 MAIF - MACIF - MAE - MATMUT - IMA assistance: 0800 75 75 75
Axa assistance : 01 55 92 26 92 Mondial assistance : 01 40 255 255
Europe Assistance : 01 41 85 85 85 GAN - Mutuaide assistance : 01 45 16 64 40
MMA - Fidelia assistance : 0800 16 17 18  

Pas assuré ?

Coûts moyens des interventions

Intervention de secours sur pistes avec traîneau et ambulance jusqu’au cabinet médical 510 €
Frais médicaux sur la station restant à votre charge (après remboursement Sécurité Sociale et Mutuelles) 130 €
Evacuation exceptionnelle et médicalisée par hélicoptère 2000 €
Forfait remontées mécaniques à compter du lendemain de l’accident 70 €
Rapatriement sanitaire à votre domicile en France 750 €
Montal total à régler sur place 3460 €
  Prix moyens  indicatifs

 

Les 10 règles du bon skieur

Je ne mets pas les autres en danger !
Les usagers des pistes doivent se comporter de telle manière qu'ils ne puissent mettre autrui en danger ou lui porter préjudice soit par leur comportement, soit par leur matériel.

A tout moment, je contrôle ma vitesse.
Tout usager des pistes doit adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités personnelles ainsi qu'aux conditions générales du terrain et du temps, à l'état de la neige et à la densité du trafic.  

Tous ceux qui sont en dessous de moi ont la priorité.
Celui qui se trouve en amont (du côté de la montagne) a une position qui lui permet de choisir une trajectoire. Il doit donc faire ce choix de façon à préserver la sécurité de toute personne qui est en aval (du côté de la vallée).

Je garde mes distances pour doubler.
Le dépassement peut s'effectuer par l'amont ou par l'aval, par la droite ou par la gauche. Il doit cependant toujours se faire de manière assez large pour prévenir les évolutions de celui que l'on dépasse.

Au départ ou à un croisement, je m'assure de ne gêner personne.
Après un arrêt ou à un croisement de pistes, tout usager doit, par un examen de l'amont et de l'aval, s'assurer qu'il peut s'engager sans danger pour autrui et pour lui.

J'évite de stationner au milieu de la piste.
En cas de chute, je la libère rapidement. Tout usager doit éviter de stationner dans les passages étroits ou sans visibilité. En cas de chute, il doit libérer la piste le plus vite possible.

Si je dois remonter, j'emprunte toujours le bord de la piste.
Celui qui est obligé de remonter ou de descendre une piste à pied doit utiliser le bord de la piste en prenant garde que ni lui, ni son matériel, ne soient un danger pour autrui.

Je m'informe de la météo, de l'état des pistes.
Je respecte les consignes et le balisage. L'usager doit tenir compte des informations sur les conditions météorologiques, sur l'état des pistes et de la neige. Il doit respecter le balisage et la signalisation.

En cas d'accident, je donne l'alerte et je reste à la disposition des secouristes.
Toute personne témoin ou acteur d'un accident doit prêter assistance, notamment en donnant l'alerte. En cas de besoin, et à la demande des secouristes, elle doit se mettre à leur disposition.

Témoin d'un accident, je me fais connaître auprès des secouristes.
Toute personne, témoin ou acteur d'un accident, est tenue de faire connaître son identité auprès du service de secours et/ou des tiers.   

L'accidentologie sur les pistes

Sur les pistes, chacun est maître de sa vitesse et de sa trajectoire : l'accidentologie sur pistes découle directement de ces caractéristiques, que l'on retrouve dans beaucoup d'autres sports.

Le Système National d'Observatoire de la Sécurité en Montagne (SNOSM) recense chaque année les interventions sur le domaine skiable des services de pistes.

Les chiffres moyens de l'accidentologie sont les suivants :

  • Environ 50 000 interventions sur le domaine skiable, avec en moyenne 1 blessé par intervention, pour 8 millions de pratiquants
  • Environ 15 tués par an sur les pistes, auxquels il faut ajouter autant de morts non traumatiques s'étant produites sur les pistes (par exemple : crise cardiaque)
  • 0,03 morts traumatiques pour 100 victimes